Analyse des données

Les indicateurs retenus pour la présentation des résultats (nombre de cancers incidents, taux d’incidence standardisés, comparaison aux données régionales et nationales, etc.) sont actualisés régulièrement.

Les principaux indicateurs utilisés sont :

  • Fréquence relative : calculée pour chaque localisation cancéreuse, la fréquence relative désigne la proportion représentée par l’incidence de la localisation étudiée parmi l’ensemble de la maladie cancéreuse.
  • Incidence : l’incidence est le nombre de nouveaux cas survenant dans une population donnée pendant une période donnée. Dans les productions du registre, il s’agit du nombre moyen de nouveaux cas par an sur la période étudiée.
  • Mortalité : la mortalité est le nombre de décès observés pendant une période donnée sur une population donnée. De même que pour l’incidence, on peut calculer un taux de mortalité brut (TMB), un taux de mortalité standardisé (TMS) et un ratio de mortalité standardisé (SMR).
  • Personnes-années d’observation : le nombre de personnes-années est le produit du nombre de personnes suivies dans une population ou une cohorte par la durée moyenne d’observation de ces personnes.
  • Prévalence : la prévalence d’une maladie est le nombre de personnes atteintes par cette maladie à un instant donné dans une population donnée. Le taux de prévalence est calculé en divisant ce nombre de cas par l’effectif de la population exposée.
  • Ratio d’incidence standardisée : calculé pour comparer les taux d’incidence standardisés de deux populations différentes. Dans les productions du registre, le ratio d’incidence standardisé est désigné par SIR.
  • Sexe-ratio : rapport du taux standardisé observé chez les hommes par le taux standardisé observé chez les femmes.
  • Taux d’incidence brut : le taux d’incidence brut est le rapport du nombre de nouveaux cas survenant dans une population donnée, pendant une période donnée, sur l’effectif de la population exposée pendant la même période. Il s’agit d’un taux moyen annuel, le plus souvent exprimé pour 100 000 personnes exposées. Dans les productions du registre, le taux d’incidence brut est désigné par TIb ou TB.
  • Taux d’incidence cumulé : le taux d’incidence cumulé jusqu’à l’âge x est la somme des taux d’incidence spécifiques par classe d’âge jusqu’à l’âge x – 1. Dans les productions du registre, les taux d’incidence cumulés sont calculés à 65 ans et à 75 ans. Il est classiquement exprimé en pourcentage. Le taux d’incidence cumulé à l’âge x est souvent interprété comme la probabilité d’être atteint de la maladie considérée à l’âge x.
  • Taux d’incidence spécifique de l’âge : le taux d’incidence spécifique d’une classe d’âge correspond au taux d’incidence brut d’une classe d’âge donnée. Dans les productions du registre, le taux d’incidence spécifique de l’âge a été calculé pour chacune des 17 premières classes d’âge quinquennales et pour les 85 ans et plus.
  • Taux d’incidence standardisé : le taux d’incidence standardisé désigne la moyenne pondérée des taux d’incidence spécifiques de plusieurs classes d’âge. Les poids sont les pourcentages de personnes dans ces classes d’âge dans une population type (appelée population de référence ou population standard). C’est l’incidence qu’on observerait dans la population étudiée si elle avait la même structure d’âge que la population de référence. Dans ce rapport, les populations de référence utilisées sont les populations mondiale et européenne. Le taux d’incidence standardisé est désigné par TIS, TSM (population mondiale) ou TSE (population européenne).

Dernière modification le 8 août 2015

Retour à la page Méthodologie